Des activités pour toute la famille en Charente-Maritime

La Charente-Maritime a su garder son authenticité. Il s’agit d’un petit coin de la France qui reste un joyau caché. Quatre départements la composent, juste à la frontière du sud et du nord. La région est bien desservie par les aéroports et les autoroutes, mais reste néanmoins nettement rurale.

Un coin de France très français

C’est un endroit où les cuisses de grenouilles, les escargots et l’andouillette (une saucisse pas pour les âmes sensibles composée, entre autres, d’intestins et parfois de tripes) sont encore très présentes sur les menus locaux du midi. Les magasins sont fermés pour le déjeuner, les restaurants ont l’habitude de fermer en août, certaines écoles ferment toujours le mercredi et quelques habitants parlent dans un patois lourd.

Voici les meilleures choses à voir dans cette région :

C’est aussi un endroit où une minute il y a des collines verdoyantes et des forêts épaisses et luxuriantes, puis en un clin d’œil, vous conduisez à travers des avions orange brûlés en esquivant les étals de melons. Les tournesols se transforment en vignobles et d’immenses rivières paresseuses se transforment en un vaste réseau de canaux ordonnés constituant l’un des plus grands marais de France.

La région se situe parfaitement entre La Rochelle, Nantes et Poitiers à travers les départements de la Vendée, des Deux-Sèvres, de la Charente et de la Vienne. C’est varié, original, parfois exaspérant et étonnamment peu touristique.

Fontenay le Comte en Vendée

Presque au centre de ce petit triangle tranquille se trouve le bourg de la renaissance de Fontenay le Comte qui s’étend en une ligne glorieusement droite depuis une haute place verte au sommet de la ville, de l’autre côté de la Vendée, puis de nouveau.

C’est un peu endormi à moins que vous n’arriviez le jour du marché, mais si vous vous dirigez vers l’autre bout de la ville et montez jusqu’au Donjon des Cimes, il y a une vue imprenable sur les toits ainsi que d’énormes filets clos dans les arbres pour les enfants. C’est à Fontenay que l’on commence d’abord à goûter au sud et ce n’est pas un mauvais endroit pour être basé à explorer.

La diversité des paysages du Poitou-Charentes

À l’ouest de Fontenay à environ une heure, vous avez la côte atlantique avec ses villes balnéaires, la baie d’Aiguillon (abritant des vasières, des marais salants et des centaines de milliers d’oiseaux migrateurs) et Les Sables d’Olonne. Au nord s’étendent les collines du bocage et la forêt de Mervent. 4 000 hectares de chênes, de châtaigniers et de hêtres entourent ici un vaste étang, résultat de l’endiguement des 2 rivières qui traversent la forêt (la Vendée et la Mère). Ravins, panoramas, villages fortifiés, faune et 200 km de balades sont ici à l’ordre du jour et font de Mervent un lieu envoûtant.

Le paysage au sud de Fontenay est dramatique en contraste ; plat, chaud avec une touche méditerranéenne. Pourtant, alors que vous vous dirigez vers le sud-est, tout change à nouveau et vous vous retrouvez dans le monde joli et ingénieux de la partie du marais poitevin connue sous le nom de Venise verte. Avec des villes au bord du canal, d’anciennes abbayes et des voies navigables arboricoles complexes, tout a été créé par l’homme à partir de ce qui n’était autrefois qu’une baie limoneuse.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *