Des conseils pour aider les enfants à profiter de leurs vacances après le divorce

La coparentalité est un défi pour tout couple divorcé. Cela demande beaucoup d’endurance et de responsabilité des deux côtés. Mais lorsque vous utilisez des plateformes spécifiques non seulement pour les formulaires de divorce, mais également pour des conseils et des applications de coparentalité, votre coparentalité se déroule sans problème.

Pourtant, aucun défi ne peut être comparé aux obstacles à venir avec l’organisation de vacances pour les enfants d’une famille divorcée. Les vacances suscitent des émotions mêlées, à la fois positives et négatives. Ainsi, il est strictement nécessaire que les parents puissent gérer leurs sentiments et leurs émotions et bien coopérer pour organiser des vacances parfaites pour leurs enfants.

L’essentiel est que les deux parents prennent une part égale aux vacances avec leurs enfants et omettent les sujets délicats au moins pendant les vacances. De cette façon, les enfants se sentiront aimés et pris en charge par les deux parents et profiteront pleinement de l’atmosphère des vacances.

Planification coopérative

Laissant les services de divorce et les préoccupations derrière vous, vous êtes prêt à planifier vos prochaines vacances avec vos enfants et à mettre en place des projets de coparentalité. Ainsi, lorsque le temps des vacances approchera, vous serez tous réglés dans votre accord et votre calendrier de coparentalité, et vous n’aurez qu’à vous mettre d’accord sur certains détails.

Voici des conseils en vidéo :

Il est important de partager les vacances à parts égales. Vos enfants apprécieront la présence et l’attention des deux parents, sinon simultanément, puis suivis de près. C’est pourquoi vous feriez mieux de ne pas diviser une année en deux pour partager des vacances, mais d’avoir votre enfant avec vous le premier jour et de le passer à votre ex dès le lendemain pour qu’il puisse passer les mêmes vacances avec les deux parents.

Ne pas gâcher l’atmosphère de vacances

Les vacances sont faites pour partager le bonheur et procurer du plaisir pour vous et vos enfants. Vous devriez faire des efforts pour créer une atmosphère de vacances et établir des règles strictes pour ne pas la gâcher.

Avertissez votre invité de ne pas aborder de sujets délicats devant vos enfants, aucune discussion sur le prix du divorce que vous avez eu ou sur la façon dont vous vous débrouillez après le divorce, aucun commentaire du côté de votre ex ne doit être passé par-dessus la table. N’essayez pas d’interroger vos enfants sur les compétences parentales ou les détails du ménage de votre ex-conjoint.

Mieux vaut avoir de petites conversations privées sur les sentiments de vos enfants et les problèmes quotidiens ; de cette façon, vous montrerez que vous vous souciez d’eux et que vous ne faites pas pression sur eux.

Un échange fluide

Lorsque vous signez des formulaires de divorce de la cour supérieure, vous avez des points précis sur la garde, il ne sert donc à rien de jouer avec le fait de remettre les enfants d’un parent à un autre. Vos enfants ne vous seront pas enlevés pour toujours, juste pour le temps imparti dans les documents ou convenu dans le plan de garde, c’est pourquoi il est hors de question de faire un drame de l’échange d’enfants entre parents.

Cela ne fera que gâcher les vacances pour vous et vos enfants. Leur transfert doit être fluide et le sentiment de vacances doit être continu. Si vous ne pouvez pas venir en personne, demandez à un ami proche ou à un parent d’emmener les enfants chez un autre parent. Vous et vos enfants devez faire confiance à cette personne afin qu’elle ne cause pas de stress supplémentaire.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *