Des limites saines dans une relation mère-fils

Les idées et les attentes concernant les rôles de genre ont beaucoup changé au cours des 50 dernières années. Cependant, les modèles qui ont influencé le comportement humain pendant des siècles sont toujours puissants, en particulier lorsque des membres des générations plus âgées sont impliqués.

Certains de ces anciens schémas impliquent des relations entre les mères et leurs fils adultes. Au fur et à mesure que les hommes se marient et ont leurs propres enfants, leur relation avec leur mère doit évoluer pour refléter les nouveaux rôles de chaque personne : les fils en tant que maris et pères, et les mères en tant que beaux-parents et grands-mères.

Ces changements relationnels impliquent parfois des tensions lorsqu’une mère apprend à accepter et à respecter le rôle que joue le conjoint de son fils dans sa vie, surtout si la mère et son fils sont particulièrement proches.

Fils et mari

Une relation solide avec une mère est un bon présage pour une vie conjugale heureuse. Les femmes sont souvent créditées de favoriser l’intelligence émotionnelle chez leurs enfants, et la recherche montre que les couples ayant une plus grande intelligence émotionnelle sont susceptibles d’avoir un degré plus élevé de satisfaction conjugale et moins de conflits.

Voici des conseils en vidéo à considérer :

Bien que la bonne influence d’une mère sur son fils puisse être reconnue par son partenaire, le partenaire peut aussi être un peu jaloux du rôle continu de la belle-mère dans la vie de son fils. Pour la mère, si elle se sent déplacée de son rôle de personne principale dans la vie de son fils, la tension avec le partenaire du fils est plus ou moins inévitable.

Les nouvelles obligations qu’un homme assume lorsqu’il se marie prendront une partie du temps et de l’énergie qu’il a pu consacrer auparavant à sa mère. Même si sa mère vit à travers le pays, son fils peut encore se retrouver avec moins de temps pour la rattraper par téléphone ou en ligne.

Fils et père

Lorsqu’un fils devient parent avec ses propres enfants, des conflits peuvent survenir entre lui et sa mère, en particulier si elle outrepasse ses limites en tant que grand-mère.

Lorsque la grand-mère assume trop de responsabilités vis-à-vis de l’enfant, n’accepte pas le nouveau rôle de père de son fils ou n’observe pas les techniques parentales utilisées par son fils et son partenaire, il peut fort bien y avoir des dissensions entre elle et son fils.

Dans les cas extrêmes, une mère peut ne pas considérer son fils comme un adulte autonome ayant la capacité de faire ses propres choix. En conséquence, elle le traite peut-être toujours comme un enfant et ses enfants comme ses enfants de substitution. Ceci est susceptible d’être ressenti par le conjoint de son fils et peut causer des problèmes persistants majeurs entre elle et sa famille, ainsi qu’au sein de la relation conjugale.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *