Quels sont les différents diplômes liés à la petite enfance ?

Le secteur de la petite enfance est très prometteur. D’ailleurs, il existe de nombreux métiers dans ce domaine. Et même si la France est loin d’être les champions de la natalité, ce secteur reste très porteur.

Avec une bonne formation dans la petite enfance, il est tout à fait possible d’acquérir des compétences nécessaires que veulent divers établissements. Mais quels sont les différents diplômes obtenus dans la petite enfance ? Nous allons les découvrir dans les prochaines lignes.

Diplôme de CAP petite enfance

Le CAP est un diplôme d’état reconnu et très recherché. Le Certificat d’Aptitude Professionnelle pour la petite enfance est destiné aux personnes désirant travailler avec des enfants en bas âge. Vous vous occupez actuellement d’enfants et souhaitez aller plus loin dans votre carrière grâce à un diplôme reconnu par l’état ? Suivre une formation pour l’obtention d’un CAP petite enfance est la meilleure option.

Le programme comprend généralement une formation théorique et pratique. En moyenne, vous allez travailler 35 heures par semaine sur une période d’environ 10 mois. La première partie de la journée sera consacrée à des cours théoriques. Grâce à ce genre de formation, vous pourrez apprendre la garde d’enfants à domicile, les techniques d’éducation de l’enfant, les techniques de service au quotidien et bien d’autres… Par ailleurs, les personnes disposant d’un CAP petite enfance pourront aussi poursuivre une carrière dans des centres de loisirs. Un agrément de la part du président du conseil département doit cependant être obtenu pour exercer un métier en tant qu’assistante maternelle. Concernant la formation, deux options s’offrent à vous. Il est possible de suivre une formation à l’école ou la faire à distance.

Un Auxiliaire de puériculture

Un auxiliaire de puériculture fournit des soins et un apprentissage structuré aux enfants, généralement dans une garderie. Ils supervisent les enfants pendant qu’ils apprennent et jouent, offrent confort et réconfort, planifient des activités stimulantes et gardent les enfants propres et en sécurité. En général, ce sont les nourrissons que l’auxiliaire de puériculture s’occupe. Ces professionnels jouent aussi un rôle de soutien pour les parents. Un auxiliaire de puériculture garantit en outre la sécurité, l’hygiène et le confort de l’enfant, sous la responsabilité d’une infirmière, d’un médecin, d’une sage-femme ou d’une puéricultrice.

Il peut détecter des problèmes de santé et des troubles du comportement chez les plus petits. Ces professionnels sont très présents dans des établissements privés ou publics comme des hôpitaux ou des crèches. Il faut avoir au moins 17 ans pour suivre une formation DAEP. D’autre part, un test d’admissibilité doit également être effectué. La formation sera en outre promulguée par des Instituts de Formation de Puériculture. Grâce à cette formation, vous pouvez bénéficier d’autres compétences liées aux soins à l’enfant et à l’organisation du travail. Des cours consacrés à l’hygiène des locaux hospitaliers sont également proposés. Avec une expérience professionnelle de 3 ans dans le secteur médico-social ou hospitalier, vous pouvez passer le concours d’entrée pour l’obtention d’un diplôme d’infirmier. Ce ne sont pas les seuls diplômes disponibles pour exercer un métier dans la petite enfance, mais ils sont les plus prisés. En effet, il y a aussi l’Agent Territorial Spécialisé des écoles maternelles ou ATSEM.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *